Date de parution :
Nb de pages :
Co-édition :
Préface :
ISBN :
ISBN :
ISBN e-PUB :
ISBN PDF :
EAN :
ISSN :
Lien Open Edition Books :
Détails supplémentaires :
[wpcode id="14461"]

L’effet livre

Métamorphose de la bande dessinée
[wpcode id="14534"]
[wpcode id="14537"]

Longtemps perçue avec méfiance, la bande dessinée est aujourd’hui sortie des enfers culturels et a acquis droit de cité de l’école à l’université, des librairies aux bibliothèques, du Louvre au Grand Palais.
Cette place, la bande dessinée l’a acquise en France notamment en prenant le virage du livre dès les années 1960. En quoi le basculement de la presse vers le livre a affecté en profondeur les manières de créer, de transmettre et de lire la bande dessinée ? Comment l’album a participé à l’émergence d’une nouvelle culture graphique ?
Lorsque la bande dessinée adopte l’album comme support, on voit émerger de nouvelles formes narratives. De la série de bande dessinée au roman graphique cet ouvrage analyse l’avènement d’un standard éditorial, l’album cartonné en couleurs, et la façon dont ce format bouleverse les métiers de la narration en images.
La conquête de l’espace du livre et de la librairie a offert à la bande dessinée une légitimité ; elle a aussi contribué à la doter d’une mémoire, forgeant un canon des littératures graphiques.

Ils en parlent

Sylvain Lesage offre ainsi une analyse à la fois passionnante et très subtile des interactions qui ont contribué à la définition de la bande dessinée franco-belge, fondée sur une recherche en archives remarquable (livres, paratextes et documents internes des éditeurs, relevés des commissions de surveillance, etc.). Sa réflexion dépasse le cadre de la seule histoire de la bande dessinée et prouve tout l’intérêt pour l’histoire culturelle d’une approche matérielle.

Benjamin Caraco, « Sylvain Lesage, L’effet livre. Métamorphoses de la bande dessinée », Revue d’histoire culturelle [En ligne],  | 2020, [en ligne le 01 septembre 2020]

Sommaire

Annexes

32,00 

En stock

L’effet livre

Métamorphose de la bande dessinée
[wpcode id="14534"]
[wpcode id="14537"]

Longtemps perçue avec méfiance, la bande dessinée est aujourd’hui sortie des enfers culturels et a acquis droit de cité de l’école à l’université, des librairies aux bibliothèques, du Louvre au Grand Palais.
Cette place, la bande dessinée l’a acquise en France notamment en prenant le virage du livre dès les années 1960. En quoi le basculement de la presse vers le livre a affecté en profondeur les manières de créer, de transmettre et de lire la bande dessinée ? Comment l’album a participé à l’émergence d’une nouvelle culture graphique ?
Lorsque la bande dessinée adopte l’album comme support, on voit émerger de nouvelles formes narratives. De la série de bande dessinée au roman graphique cet ouvrage analyse l’avènement d’un standard éditorial, l’album cartonné en couleurs, et la façon dont ce format bouleverse les métiers de la narration en images.
La conquête de l’espace du livre et de la librairie a offert à la bande dessinée une légitimité ; elle a aussi contribué à la doter d’une mémoire, forgeant un canon des littératures graphiques.

Ils en parlent

Sylvain Lesage offre ainsi une analyse à la fois passionnante et très subtile des interactions qui ont contribué à la définition de la bande dessinée franco-belge, fondée sur une recherche en archives remarquable (livres, paratextes et documents internes des éditeurs, relevés des commissions de surveillance, etc.). Sa réflexion dépasse le cadre de la seule histoire de la bande dessinée et prouve tout l’intérêt pour l’histoire culturelle d’une approche matérielle.

Benjamin Caraco, « Sylvain Lesage, L’effet livre. Métamorphoses de la bande dessinée », Revue d’histoire culturelle [En ligne],  | 2020, [en ligne le 01 septembre 2020]

Sommaire

Annexes

Date de parution :
Nb de pages :
Co-édition :
Préface :
ISBN :
ISBN :
ISBN e-PUB :
ISBN PDF :
EAN :
ISSN :
Lien Open Edition Books :
Détails supplémentaires :
[wpcode id="14461"]

32,00 

En stock